A' L'ETERNITE FEMININE (1995)


Ma petite porcelaine:
mon cratère grec
qui s'évolue à travers
la lumière pour devenir
une faience unique,
ma petite ceramique
mon jou jou étherique.

Tu es mon premier amour
et mon dernier, tu es
ma petite soeur avec ma mère
ma première fille avec sa mère,
tu es le futur comme
le passé: tout est cerclé
et pour toujours, toujours
inviolé.


Marco Maria Eller Vinicher